abécédaire

B

Bertolt Brecht et Walter Benjamin

Bertolt Brecht et Walter Benjamin, été 1934
©Akademie der Künste,
Archives Bertolt Brecht

Bertolt Brecht

L’amitié entre Benjamin et Brecht (1898-1956) naquit à Berlin à la fin des années 1920. Elle allait perdurer dans l’exil, qui commença pour eux au printemps 1933.

Benjamin et Brecht se rencontrèrent à plusieurs reprises à Paris et à Skovsbostrand au Danemark. Ils jouaient aux échecs, projetèrent d’écrire ensemble un roman policier, traduisaient et interprétaient Baudelaire, se querellaient sur Kafka, sur la politique des exilés ou encore sur l’attitude de Gide envers l’Union soviétique.
Benjamin livra une analyse de Grand’peur et misère du IIIe Reich, pièce créée en 1938 à Paris.
Interné, Benjamin commenta aux officiers français le poème de Brecht sur Lao-Tseu qui thématisait la victoire de l’eau sur la pierre.