abécédaire

E

Stefan et Dora Benjamin

Stefan et Dora Benjamin (février 1921
© Akademie der Künste,
Archives Walter Benjamin

enfance

« Benjamin évoque son enfance à travers quarante et un fragments — tableaux, souvenirs, récits d’événements — dont l’enchaînement s’apparente à celui des images du rêve. [...] L’adulte qui rassemble les fragments de son enfance défigurée, monde enseveli d’objets, de lieux et d’émotions, et l’Ange de l’Histoire contemplent un même passé en ruine, fait d’expériences individuelles ou collectives, qui ne peuvent être sauvées que par une élucidation objective. Aussi la préservation de sa propre enfance prend-elle, pour Benjamin, un sens historique au moment même où le tragique de sa vie et celui de l’Histoire se confondent. »

[Jean-Michel Palmier, Walter Benjamin. Le chiffonnier, l’Ange et le Petit Bossu]