visite de l'exposition

Parcours 8

Tendre l’arc / Composer, bâtir, tisser

Nombre de notes, de schémas et de « dispositions », dont quelques exemples sont montrés dans l’exposition pour éclairer le mode de travail de Benjamin, témoignent de la recherche tâtonnante d’une forme de présentation appropriée.

Benjamin commençait par noter les pensées et les idées qui lui venaient en premier à l’esprit ; il rassemblait des thèmes et des citations, ainsi que des extraits de ses propres travaux ou de ceux d’autrui. Il réexaminait ensuite le matériau encore en désordre ; les motifs similaires dispersés sur différents feuillets étaient soigneusement copiés et regroupés. Les complexes thématiques ainsi créés formaient des schémas et des « dispositions » qui structuraient finalement l’ensemble du travail.
Ses agencements représentent autant de tentatives pour tendre l’arc de façon à décocher la flèche.