visite de l'exposition

Parcours 11

Amandes à casser / Énigmes, jeux d'esprit, jeux de langage

Benjamin affectionnait les énigmes. Avec ses proches, il échangeait des rébus, des jeux d’esprit ou de langage qu’il concevait lui-même. Ils recelaient des mots et des images spirituels témoignant d’un talent tout particulier pour la pédagogie.

L’intérêt de Benjamin pour les énigmes n’était pas motivé par une perspective de publication dans les suppléments de fin de semaine des journaux, bien que quelques-uns de ses jeux d’esprit aient été diffusés dans des revues ou à la radio.
Cette prédilection avait des racines plus profondes : le goût du camouflage, le sens de la magie du langage et la capacité à déchiffrer les images. Les énigmes faisaient partie intégrante de ses conceptions esthétiques.